Aller au contenu principal

Le mouvement nationaliste à Mascara (1930-1954)

"Le mouvement nationaliste à Mascara (1930-1954)" est le titre de l’ouvrage que vient d’éditer le Dr Djaker Lahcen, ancien directeur de l’institut d’histoire de l’université Mustapha Stambouli de Mascara.

Tout le long de ses 440 pages, le livre retrace en cinq chapitres cette période charnière de l’histoire de la région, depuis 1841, date de l’occupation de Mascara par l’armée coloniale jusqu’au déclenchement de la révolution armée.

Le lecteur trouvera une présentation de la situation politique, sociale, culturelle et économique de Mascara, depuis sa colonisation jusqu’en 1930. Un chapitre traite de la naissance et de la composition  des courants nationalistes (1930-1939). Les autres parties de l’ouvrage portent sur l’essor du mouvement nationaliste à Mascara durant la 2ème guerre mondiale, des progrès qualitatifs du mouvement (1946-1949) ainsi que de la crise qui a frappé le mouvement nationaliste entre 1950 et 1954, avant le déclenchement de la guerre de libération.

L’auteur a précisé que l’histoire du mouvement nationaliste à Mascara a été le thème de sa thèse de doctorat. Ce travail de recherche a été ensuite conçu sous forme d’ouvrage qui sera mis à la disposition de toute personne désirant découvrir l’histoire contemporaine de sa région. 

Cet universitaire a expliqué son intérêt pour cette période par son désir de combler un vide en matière de données historiques sur cette période. "La plupart des études monographiques traitant sur la ville de Mascara durant la colonisation française se limitent à la période de la résistance de l’Emir Abdelkader, fondateur de l’Etat algérien moderne", a-t-il expliqué.

L’auteur a ajouté que "le mouvement nationaliste a joué un grand rôle, à Mascara, entre 1930 et 1954, en contribuant à la naissance et au renforcement de l’esprit nationaliste au sein de la population". Il a ajouté que la ville a connu une activité politique et sociale, très riche et féconde, durant cette période. Des militants ont adhéré aux partis politiques créés à cette époque, comme ils ont activement milité au sein de l’association des ulémas musulmans algériens. Ces mêmes militants, comme dans le reste des régions du pays, ont préparé activement le déclenchement du combat libérateur, le 1er novembre 1954 dans la région.

Wilaya