Aller au contenu principal

El-Hachemi Cherif

Image
El-Hachemi Cherif
El-Hachemi Cherif ( 1939 - 2005), Moudjahid et homme politique.
El-Hachemi Cherif, natif de Toudja, grandit à Sétif puis à Alger. Il quitte le lycée franco-musulman de Ben Aknoun et rejoint, en 1957, la Radiodiffusion.
Nationaliste engagé, il est amené à rejoindre les maquis de la Wilaya IV où il devient officier. Sous-préfet de Palestro à l’indépendance, il baptise la ville du nom de Si Lakhdar. Lakhdaria.
Il démissionne de ce poste et intègre la RTA. En 1965, il s’engage dans l’ORP et s’oppose au coup d’Etat. Il est parmi les fondateurs du PAGS en 1966. Secrétaire général de la FTEC durant une longue période, le régime l’en chassera en montant une cabale contre lui, il est du coup interdit de sortie du territoire.
A la légalisation du Pags, en 1989, il est l’une de ses personnalités les plus en vue. En décembre 1990, à la faveur d’une radicale redéfinition de la ligne du PAGS, il est élu à la tête du parti. Il portera avec courage la ligne de double rupture qui prône la disqualification de l’islamisme et le dépassement du système en place.
Il échappe à des guet-apens des islamistes. Déterminé, il cherche à mettre sur pied l’organisation de combat la plus efficiente, adaptant continuellement l’instrument de combat aux exigences de l’heure, il organise la transformation du PAGS en Ettahaddi-Tafat, puis de celui-ci en le MDS.
D’abord affaibli par un étonnant dérèglement hormonale, il sera emporté par une subite et fulgurante maladie. El Hachemi a laissé un patrimoine moral et politique qui tarde à être étudié et fructifié. Il repose en paix en face de la mer à Mirarmar a Alger….
Wilaya