Aller au contenu principal

ABDERRAHMANI Ali

Né le 25 janvier 1903 à Dra-el-Mison ; combattant des Brigades internationales.

 

Ali Abderrahmani adhéra en 1922, en Algérie, au parti communiste. Il habitait 15 Av. Jules-Quentin à Nanterre (Seine, Hauts-de-Seine) lorsqu’il devint maçon à l’usine Renault de Puteaux. Il appartenait alors au syndicat des Maçons d’art (CGT).

Membre en 1934 du comité de section dont dépendait sa cellule, il y fut chargé du travail en direction des Nord-africains. En 1937, il exerçait la profession de terrassier et était délégué syndical.

Ali Abderrahmani s’engagea dans les Brigades internationales pendant la guerre d’Espagne. Marié, père d’un enfant, il avait été, durant son service militaire, sergent d’infanterie au Maroc. Arrivé le 15 juin 1937, affecté à la compagnie de mitrailleuses du bataillon « 6 février » (15e BI), il fut, après avoir reçu une blessure, muté au Génie. Il revint en France après octobre 1938.