Aller au contenu principal

L'âne mort

Image
L'âne mort

L'âne mort (Barzakh, 2014), deuxième roman de l'écrivain et chroniqueur de presse algérien Chawki Amari, relate les mésaventures d'un trio de quadragénaires, deux hommes et une femme, en cavale d'Alger vers les montagnes du Djurdjura (Kabylie) après avoir causé "accidentellement" la mort de "Zembrek", l'âne chéri d'un ex-commissaire de police reconverti dans les affaires.

Recherchés par les forces de l'ordre, Lyes, Mounir et Tissam vont se réfugier chez Izouzen, un mystérieux érudit vivant à plus de 1500 m d'altitude dans une pizzeria transformée en librairie et sujet à une étrange "pulsion" qui le conduit à l'assassinat de ses six épouses.

Construit en 11 chapitres répartis sur 180 pages, ce récit d'aventures à la troisième personne porte également de nombreuses références à "L'âne d'or" -roman initiatique écrit au IIe siècle par Apulée de Madaure dans l'Algérie numido-romaine- relatant les aventures d'un aristocrate transformé en âne par son amante